8 février 2015

Juste avant le bonheur d' Agnès Ledig

(Editions Pocket, 327 pages, 2013)
Julie, jeune maman célibataire, est caissière dans un supermarché.
Son quotidien est compliqué : problèmes d'argent, harcèlement du patron, clients plus ou moins aimables, parents absents...
Elle gère tout et toute seule. Elle aimerait offrir une très belle vie à son fils Ludovic.
Que c'est compliqué !

Dans les jolies histoires, les femmes n'élèvent pas seules leur enfant, elles ne triment pas toute la journée pour pouvoir survivre. Dans les jolies histoires, les femmes sont belles, les hommes sont forts, ils s'aiment et la vie leur est douce et bienveillante.
C'est nul, les contes de fées.

La femme de Paul est partie il y a un mois. Le laissant seul et désemparé.Il doit apprendre à s'occuper de lui, à faire les courses, le ménage, se préparer à manger...
Paul est très riche.
Paul passe à la caisse de Julie. Une larme sur la joue de la jeune femme et le dialogue est entamé.
Paul invite Julie pour un café. Puis, ce sera un restaurant et finalement, deux semaines de vacances en Bretagne.

Je n'ai pas besoin d'une poule, et la poule, c'est plutôt moi dans l'histoire, à prendre sous mon aile quelques poussins fragiles pour leur faire voir la mer, et tu en fais partie, alors ferme un peu ton bec. On a tous droit au bonheur sur cette terre, et un des miens est d'en offrir un peu à cette gamine et à son gosse.

Jérôme , médecin, est le fils de Paul. Lui aussi est abîmé par la vie : sa femme s'est suicidée il y a trois ans.
Il oublie son chagrin dans la boisson.
Il sera aussi de la partie pour la Bretagne. Caroline, jeune médecin débutante, le remplacera à son cabinet.
Mais Caroline a peur et manque de confiance en elle. Elle doit apprendre.

Moi, je sais déjà tout, ça n'a pas le même effet sur elle qu'une oreille toute vierge à l'écoute de son vécu. Par contre, ne vous laissez pas atteindre. L'empathie, c'est tendre la main à celui qui est dans le trou, ce n'est pas sauter dedans pour l'aider à remonter.

Deux semaines en Bretagne pour s'apprivoiser, se découvrir, s'apprécier, pleurer, espérer, reprendre goût à la vie....
Deux semaines d'amitié, de jeux, de regards bienfaisants...

Tu peux tendre la main à quelqu'un, mais tu ne peux pas le sortir du trou dans lequel il s'enfonce s'il ne prend pas la main que tu lui tends. A moins d'y tomber avec lui, ce qui ne résout pas les choses. On est à deux au fond du trou, mais on est quand même au fond du trou.

Mais , deux semaines à la fin tragique : accident de voiture sur le chemin du retour.

Je n'en dis pas plus.

C'est un roman qui nous donne le sourire, l'espoir mais aussi qui fait venir des larmes au bord de nos yeux.
Un beau roman.

L'avis de Livresse des mots .

18 commentaires:

  1. Je l'ai lu, ce n'est pas mal, mais un peu mièvre, et un peu "vieux jeu" aussi à mon goût, pas toujours réaliste non plus. C'est mon avis, et je pense que je ne lirai plus de livres de cette auteur, mais je sais que ce livre a reçu de bonnes critiques.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé cette lecture. Effectivement un peu mièvre et cliché, mais que c'est bon !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas du tout aimé ce livre, beaucoup trop de clichés pour moi, tout dans l'extrême...

    RépondreSupprimer
  4. Oui, il y a plein de clichés. Oui, ce livre ressemble parfois -et parfois seulement- à un conte de fées. Oui, c'est un peu mièvre. Mais qu'est-ce que j'ai aimé, qu'est ce que ce livre m'a fait du bien !

    RépondreSupprimer
  5. J'aime les livres qui font du bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je pense qu'il fait du bien celui-là.

      Supprimer
  6. Il m'attend dans ma PAL lui aussi. J'avais adoré d'elle "Marie d'en haut", est ce que tu l'a lu ? Je suis sûre que tu l'adorerais, et en plus il est en poche ;0) Bisous, bonne semaine

    RépondreSupprimer
  7. Rha la la, je suis en général peu réceptive aux livres de ce genre (genre série sur TF1) mais vous avez l'air toutes tellement emballées que je me dit que je passe peut-être à côté de quelque chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est léger et facile à lire, rempli de bons sentiments. Essaie :)

      Supprimer
  8. A priori, je ne suis pas très tentée et puis je lis quelques commentaires et je me dis .. pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai découvert ce roman l'an passé et je l'ai adoré. Très poignant et très tendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle découverte.Je viens d'acheter Marie d'en haut du même auteur.

      Supprimer
  10. Quelle lecture ! J'ai tellement aimé ce roman... sensible, touchant et tellement juste ! Une pépite.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires.
Je vous réponds ici dès que possible.