18 mars 2015

Le captivé de Dabitch et Durieux

(Editions Futuropolis, 111 pages, 2014)
 Mai 1886, à Bordeaux.
Albert Dada rencontre pour la première fois le docteur Philippe Tissié.
Il souhaite de l'aide. Une étrange maladie l'obsède.
Il se sent obligé de partir, de marcher, de voyager.
Il ne se contrôle plus du tout et se retrouve loin de chez lui s'en savoir ce qu'il s'est passé les semaines précédentes.
Il est "captivé".
Le docteur Tissié, grâce à l'hypnose, essaie de le comprendre et de l'aider.


Une étrange complicité se crée entre le patient qui souhaite se poser, se marier et fonder une famille et le médecin qui rêve d'évasion.
Des confrères vont douter malgré des résultats avérés.
Le docteur mènera son enquête pour vérifier les dires d' Albert.

Christophe Dabitch raconte ici une histoire authentique et bien documentée (documents repris en fin de BD).
Il raconte le désespoir d'Albert, ses marches, ses questions.
Il raconte aussi les recherches et le combat de Philippe.

Christian Durieux dessine merveilleusement, en noir et blanc, les villes traversées et les personnages.

Une belle BD pour découvrir, une fois de plus, un pan de l'histoire.

C'est ma participation aux rendez-vous BD du mercredi.
On se retrouve chez Noukette.






17 commentaires:

  1. Pas complètement convaincu... Tu as aimé, visiblement. Qu'est ce qui t'a touché ? Le récit surtout ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aimé la relation entre le patient et le médecin et la découverte de cette maladie.
      Pas un coup de cœur mais une belle découverte tout de même.

      Supprimer
  2. J'ai lu des avis très différents sur cet album. Je le lirai sans doute s'il arrive sur les rayonnages de la médiathèque.

    RépondreSupprimer
  3. Déjà repéré. Il me tente beaucoup...

    RépondreSupprimer
  4. Graphiquement j'adore ! Il faudra que je me penche là dessus !

    RépondreSupprimer
  5. Pas réellement attirée mais je ressens quand même une pointe de curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux la feuilleter pour te faire ton idée .

      Supprimer
  6. Comme Marion;et la couverture m'aurait attirée. J'ai connu (enfin pas réellement connu) une personne qui avait cette maladie, il fallait qu'elle marche, qu'elle parte toujours. Les personnes peuvent mourir d'épuisement. Dans cette BD je ne sais pas si c'est exactement ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si. C'est une partie de l'histoire.

      Supprimer
  7. Je l'ai acheté (mais non lu jusqu'à présent) parce qu'il faisait écho au très beau "Voyageur malgré lui" de Minh Tran Huy. Y'à plus qu'à ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Le dessin a l'air top et le pitch est sympa. Une lecture qui me tente.

    RépondreSupprimer
  9. Cette BD m'intrigue de plus en plus ! Très envie de la découvrir !

    RépondreSupprimer
  10. pourquoi pas, je suis tellement sceptique face à l'hypnose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu découvriras une maladie. Bonne lecture.

      Supprimer

Merci pour vos commentaires.
Je vous réponds ici dès que possible.