3 octobre 2016

Aide-moi si tu peux de Jérôme Attal

(Editions Robert Laffont, 265 pages, 2015)
Stéphane Caglia est capitaine de police.
Il n'est pas des plus classiques ni des plus gentils.
Il vit encore dans les années 80, car ce fut la meilleure période de sa vie.
La découverte d'un cadavre puis d'une tête dans un frigo va l'obliger à faire équipe avec une jeune anglaise, Prudence Sparks.
Les recherches s’enchaînent... La peur est toujours présente, car en plus du double crime, il est lui même pourchassé par des assassins sans foi ni loi...
Mais, ...
Mais ce n'est pas un coup de cœur pour moi.
Les allusions incessantes aux années 80 (avec moult détails) m'ont agacée !
L'histoire avait tout pour me plaire mais les digressions m'ont perdue...
Enfin....

5 commentaires:

  1. Rien de pire que les digressions :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et souvent pour rien, à part me perdre ...

      Supprimer
  2. Oh c'est dommage ! Est ce la première lecture que tu fais de Jérôme Attal ? Parce que j'ai un roman de lui dans ma PAL (dont je n'arrive pas, là, maintenant, à me rappeler le titre). J'espère qu'il me plaira plus que ça ;0) Je t'embrasse et te souhaite une bonne semaine Sandrine
    L'or rouge (qui n'arrive plus à laisser son nom ni son URL avec blogspot depuis ce week end :0(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ma première lecture, oui... L'écrivain est très sympa mais certains passages de ce roman sont de trop je pense.Je te souhaite aussi une belle semaine :)

      Supprimer
    2. Si ça peut te réconcilier avec lui, j'ai beaucoup aimé "Les jonquilles de Green Park". je te le prêterai si ça te dit.

      Supprimer

Merci pour vos commentaires.
Je vous réponds ici dès que possible.