30 avril 2014

L'aigle sans orteils de Lax

Editions Aire Libre Dupuis, 78 pages, 2005
Juillet 1907, Pic du Midi dans les Pyrénées.

Amédée Fario est un des porteurs de colis en chemin pour l'observatoire au sommet du Pic du Midi.
Son régiment a été désigné pour aider à la construction du dôme.
Avec ses camarades, il transporte de lourdes charges mais le paysage est tellement beau, que cela lui plait.
Là haut, il rencontre Camille Peyroulet, un astronome.


Tous les deux sont amateurs du Tour de France.
A sa libération de l'armée, il revient au pays et s'engage comme porteur pour l'observatoire.
Un travail dur et contraignant mais qui lui permet de gagner de l'argent.
Au fil des années, une très belle amitié va se nouer entre Camille et lui.
Camille va encourager Amédée dans son rêve : courir sur le Tour de France.
Les épreuves vont se succéder mais l'enthousiasme et la détermination seront toujours au rendez-vous.
Même quand Amédée va perdre ses orteils suite à un portage dans le froid et la nuit.
Malgré son handicap, il va se battre.
Adeline, sa femme, ainsi que sa grand-mère seront toujours à ses côtés.


Seul le début de la guerre 14-18 mettra fin à son aventure.

Une fois encore, j'ai aimé l'univers de Lax.
Les illustrations et les couleurs sont magnifiques.
L'histoire est touchante.

Voici ma participation aux rendez-vous du mercredi BD de Mango.

de Mango

6 commentaires:

  1. Le Pic du Midi, un coin que je connais très bien...

    RépondreSupprimer
  2. Cela m'a l'air un peu désuet comme j'aime !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu un album de Lax de cette série, j'avais passé un bon moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai pris d'autres à la bibliothèque.

      Supprimer

Merci pour vos commentaires.
Je vous réponds ici dès que possible.