15 juillet 2015

Les ignorants d'Etienne Davodeau

(Editions Futuropolis, 268 pages, 2013)
C'est un très beau voyage dans le milieu du vin et de la bande dessinée.
Etienne Davodeau (dont j'adore le travail) souhaitait échanger avec un amoureux du terroir, comme lui.
Pendant une année (et même plus), Etienne Davodeau a soigné, aimé, compris la vigne et son ami, Richard Leroy a lu et découvert le monde de la Bande Dessinée.

(J'aime la bulle en haut à droite)
Ces deux hommes se sont retrouvés dans l'amour de l'authentique, dans l'amour du terroir, dans la simplicité,...
Richard est un homme de valeurs, un homme franc, un homme droit qui ne cherche pas la Reconnaissance.
Il veut aimer sa vigne et fabriquer son vin à sa façon, naturellement et sans contrainte.


Etienne veut partager son amour du dessin, des paroles, des univers, de l'imagination.

J'ai aimé découvrir avec eux ces deux milieux.
J'ai aimé leurs rencontres, les idées de lectures, le franc-parler de Richard.
Je me suis souvenue de ma rencontre , à Quai des Bulles, d'Etienne Davodeau (et par la même occasion Moka). ( ici ).
Bref, j'ai aimé cette BD !



6 commentaires:

  1. C'est étrange mais j'étais complètement passée à côté de cette BD.

    RépondreSupprimer
  2. Lu il y a peu après l'avoir empruntée à la médiathèque. Je n'ai pas fait de billet mais j'avais vraiment beaucoup aimé cet album plein d'humanité.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé cette lecture, surtout la partie du vigneron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la partie la plus développée je trouve.

      Supprimer
  4. Le "problème" avec cette BD c'est qu'on la referme avec l'envie d'en lire plein d'autres !

    RépondreSupprimer
  5. Je dois avouer que j'ai passé complètement à côté... je l'ai trouvé très didactique (je n'en connais pas beaucoup sur la fabrication du vin) et je n'ai pas aimé les dessins mais ça, c'est une question de goût !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires.
Je vous réponds ici dès que possible.